Slide One
Slide One
Slide One
Slide One

NERAC CITOYENNE octobre 2021

Le projet porté par Nérac Citoyenne a été le fruit de tables rondes, de rencontres et d’un travail collectif mené par des néracaises et des néracais très engagés dans la vie municipale, associative, sociale, culturelle et sportive.
- Donner la parole aux néracais avec la création de conseils de quartier autonomes, consulter les citoyens sur les grands projets et diffuser les conseils municipaux sur internet.
- Répondre localement au défi climatique, aux transitions agricoles, lutter contre toutes les formes de pollution afin de permettre aux générations futures d’évoluer dans un environnement plus sain et plus agréable, favoriser l’installation d’agriculteurs bio plutôt que de donner des passe droits aux grands semenciers du néracais, premiers pollueurs de notre commune .

Deux axes prioritaires que je porte depuis les élections de mars 2020.

Que ce soit dans les commissions ou en conseil municipal, mes interventions sont souvent des questions d’éclaircissement sur des délibérations expédiées rapidement ou sur des demandes d’explications des votes de la majorité municipale au conseil d’Albret Communauté. J’ai cependant voté contre à 7 reprises : débat d’orientation budgétaire, budget, rapport d’orientation budgétaire, programme municipal, police intercommunale, fauchage voirie externalisée, subvention exceptionnelle à l’USN.

L’engagement sur la neutralité carbone d’ici 2030 adopté par le conseil départemental doit avoir des effets localement très rapidement ; des décisions municipales doivent être prises avec courage et ne pas se contenter d’un vernis « écolo » comme par exemple répondre favorablement à la prolifération des demandes de particuliers voulant installer des centrales photovoltaïques sur des terres agricoles ou des projets grandioses d’usines de méthanisation.
La gestion des déchets sur la commune pose quand même quelques questions quant à la délégation de service public confiée au SMICTON. On a l’impression que les élus ne décident plus rien sur ce sujet (sauf pour voter une augmentation de la taxe sur les ordures ménagères!!), que ce soit sur le ramassage des ordures, sur le tri sélectif ou sur la gestion des déchetteries.
De la même façon, le service de la distribution de l’eau et de son traitement confié à Eau 47 m’a amené à poser plusieurs fois des questions concernant le service rendu au contribuable : qualité de l’eau maintes fois dénoncée par les services de l’état et l’ARS, modification de la facturation pour les usagers, … Les élus majoritaires se sont débarrassés volontairement d’un service public et ne le contrôlent plus.
Enfin ce nouveau site officiel de la mairie de Nérac est une bonne chose ; l’utilisation d’un réseau dit « social » très critiqué depuis longtemps pour ses méthodes commerciales choquantes et ses pratiques intrusives dans la vie personnelle des gens ne pouvait se poursuivre, sans parler des confusions entre la page de la mairie et la page personnelle de Nicolas Lacombe.

Patrick GOUJON

Patrick Goujon